Sport et Jeux au Sri Lanka

Le sport et les jeux tiennent une place importante dans la culture sri lankaise. Le volley-ball, en particulier, a atteint le rang de sport national. Mais le sport le plus populaire est sans aucun doute le cricket, suivi de près par le rugby. Viennent ensuite les sports nautiques, l’athlétisme, le football et le tennis. Des compétitions au niveau provincial et national sont souvent organisées par les écoles et les universités.

Mais revenons au cricket, dont l’équipe nationale du Sri Lanka a réellement atteint le succès dans les années 1990, avec son moment de gloire en 1996, lorsqu’elle a remporté la Coupe du Monde de Cricket. Depuis, le Sri Lanka est régulièrement bien placé dans les compétitions et a par exemple atteint la finale en 2007, avant de perdre face à l’Australie à la Kensington Oval, à Bridgetown, Barbade. Le Sri Lanka s’est également retrouvé en finale contre l’Inde en 2011. Muttiah Muralitharan, joueur légendaire sri lankais, a terminé son incroyable carrière au stade Wankhede de Mubai, où se sont déroulées les finales de la Coupe du Monde 2011. L’équipe nationale de cricket du Sri Lanka a remporté la Coupe d’Asie en 1986, 1997, 2004 et 2008.

Le Sri Lanka compte un grand nombre de stades sportifs, notamment le Cinghalais Sports Club, le Stade Paikiasothy Saravanamuttu, le R. Premadasa Stadium et le Stade International du Rangiri Dambulla Dambulla ainsi que le Stadium Galle.

Le pays a coorganisé la Coupe du Monde de Cricket 1996 avec l’Inde et le Pakistan, la Coupe du Monde de Cricket de 2011 avec l’Inde et le Bangladesh et a également accueilli à plusieurs reprises le tournoi de la Coupe d’Asie.

Les sports nautiques tels que la navigation de plaisance, le surf, la natation et la plongée sous-marine attirent de nombreux Sri Lankais et touristes étrangers sur les magnifiques plages du pays. Le Sri Lanka est également le pays d’origine de deux styles d’arts martiaux : le Cheena Di et l’Angampora.